Nous utilisons des cookies de tiers pour améliorer la qualité de nos services. En utilisant ces derniers, vous consentez leur utilisation. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de cookies.

Fermer

Aller menu principal. Aller directement au contenu principal (Clé d'accès S)

Fin de section utilitaire

Vous êtes ici:

  1. Présence Internationale
  2. Afrique

Afrique

Début du contenu principal

L’activité d’Isolux Corsán en Afrique représente 10% des revenus du EPC. La compagnie exécute des projets d’une valeur de près de 1 milliard d’euros.

Les projets en rapport avec la production et distribution d’énergie électrique constituent l’une des principales activités dans ce continent, auxquelles s’ajoutent aussi quelques projets ferroviaires et environnementaux. À l’heure actuelle, la compagnie travaille en Afrique du Sud, Angola, Algérie, Gabon, Guinée équatoriale, Kenya, Mauritanie, Maroc et Mozambique.

Isolux Corsán a renforcé son activité en Afrique avec un nouveau contrat au Kenya, pour la construction de la plus longue ligne de transmission d’énergie électrique à haute tension du pays, et l’une des principales d’Afrique, de 428 kilomètres de longueur et 400 kV de tension.

L’Angola est aussi un pays d’Afrique où Isolux Corsán exerce une activité importante dans le domaine de l’énergie. En Algérie, le groupe continue la construction du tramway d’Oran et il développe également des projets environnementaux.

Le groupe compte aussi des projets électriques aux phases initiale et de développement dans d’autres pays de la zone comme le Gabon, le Mozambique, la Mauritanie et la Guinée équatoriale.

En Algérie, le Groupe a culminé la construction du tramway d'Orán et exécute la première ligne du tramway de Mostaganem et développe aussi des projets environnementaux.

Le Groupe dispose(compte sur) aussi des projets électriques dans une phase initiale et d'un développement dans d'autres pays de la zone comme le Mozambique, la Mauritanie et la Guinée Équatoriale.

Isolux Corsán réalise des contrats de transmission et de distribution en Ouganda, en Tanzanie, au Rwanda par une valeur conjointe de 86 millions d'euros, qui consolident son activité dans la zone et augmentent le nombre d'opérations que le Groupe développe dans ce continent stratégique.

Fin du contenu principal

  • Début du contenu